Prix de la revue Nunc 2017 pour "Regarder vivre"


Moi qui avais dit un jour, sur ce même blog, que je n’étais pas une fan des prix, voilà que je me trouve toute surprise et surtout extrêmement contente d’en recevoir un — mon premier ! C’est la revue Nunc qui me le décerne. Je remercie vivement tous les membres du jury.



Le Prix de la Revue NUNC 2017 a été décerné samedi 10 juin,

dans la catégorie "poésie française", à Murièle Camac

pour son recueil : Regarder vivre (N&B) 2016

et, dans la catégorie "poésie étrangère", à Ryôichi Wago 

pour son recueil Jets de poèmes dans le vif de Fukushima

traduit du japonais par Corinne Atlan (Po&Psy).

Les lauréats recevront leur prix le 20 juillet, lors du Festival de la revue NUNC "Présences à Frontenay" (Jura).



Honoré Daumier, Remise de prix


6 commentaires:

  1. Très heureuse pour vous, Murièle! Un ouvrage si personnel et si actuel , REGARDER VIVRE, au titre si bien trouvé! Et si simple cependant!
    M.B. RUEL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ce n'est pas grand-chose mais toute forme de reconnaissance est bonne à prendre...

      Supprimer
  2. bravo, et amplement mérité Murièle :)

    RépondreSupprimer
  3. "passagère
    la lune roule dans le ciel
    tu as laissé une pomme tomber de ton sac
    tu as laissé un enfant pousser sur ton dos
    ta démarche se ralentit
    tu peines à franchir les tourniquets du métro
    une pomme roule au bas de l’escalier
    et se transforme en lune
    dans le caniveau
    en pupilles noires
    dans ton dos
    tu peines à traverser la journée
    tout pèse lourd
    l’éternité s’est enrayée
    c’était donc ça
    toutes ces histoires
    de lunes de pommes et d’enfants"

    Mallarmé en est jaloux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ! Si seulement ! Mais merci pour ce beau compliment, et pour votre passage.

      Supprimer