"katharizo"

Le numéro de septembre 2012 de Verso, la jolie revue lyonnaise (numéro 150 !), réunit des poèmes publiés sous le thème « faire eau » – beau titre. Parmi ceux-ci, quatre sont à moi… Ils appartiennent à la même série « Paros » que les poèmes déjà publiés dans Friches et lisibles sur ce blog.
Voici le premier des quatre.


katharizo


tous les chats sont morts
quel est le mot
qui veut dire nettoyer
et comment dit-on
eau de javel
le mot tragédie
ne sert à rien

mais catharsis oui
du quotidien
à coups de serpillière
et de pitié aussi

sur la terrasse
les taches s’acharnent
la mort ne part pas

et moi qui n’ai aucune
passion pour l’immaculé
je m’acharne aussi
j’efface autant que je peux
les traces

Photo Cartier-Bresson (Sifnos, Grèce)


4 commentaires:

  1. très beau... vivement un recueil :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah ah ah ! Heureusement, ça ne saurait tarder !
    Et merci...

    RépondreSupprimer
  3. En peu de mots, on perçoit le tragique du moment, vous arrivez à rendre cette tragédie quotidienne qui ne dit pas son nom. La tristesse est là, il faut absolument la chasser en faisant disparaître la trace de la mort. La photo de Cartier-Bresson est un plus, elle borde le poème , son contraste en noir et blanc, la silhouette de la jeune fille à contre-courant de l'inertie. L’éros?

    Que signifie "katharizo" ?

    Marie-Brigitte RUEL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Brigitte pour votre lecture (et pour le commentaire sur la photo !)...
      "Katharizo" signifie "je nettoie" en grec (d'un emploi très quotidien, type "nettoyer à la serpillière...") -, mais on y retrouve la "catharsis" aristotélicienne du grec ancien.

      Supprimer